Marchés financiers/économie

Les marchés parient davantage sur l'Europe que sur les États-Unis

Écris par MoneyController el 24.01.2023

Depuis quelques mois, les investisseurs sur les marchés financiers semblent s'intéresser de plus en plus aux actions européennes. Comme le souligne Jocelyn Jovene sur Morningstar, les investisseurs semblent préférer les actions européennes aux actions américaines.

Pourquoi l'Europe surperforme-t-elle les États-Unis ?

L'indice Morningstar Europe surperforme l'indice Morningstar US depuis environ la mi-décembre. Les actions européennes, cependant, se sont redressées depuis la mi-octobre. Jovene énumère quatre raisons identifiées par la banque Morgan Stanley pour expliquer l'intérêt croissant des investisseurs pour l'Europe. Les deux premières raisons résident dans les données indiquant la santé de l'économie européenne, qui sont meilleures que prévu, et les données indiquant les bénéfices des entreprises, qui sont meilleurs qu'aux États-Unis. La troisième raison réside dans la baisse du prix de l'essence. La quatrième dans la plus grande propension commerciale de l'Europe vers la Chine.

Le lent retour de la gestion d'actifs en Europe

Jovene aborde également les données sur les flux d'entrée dans les produits de gestion d'actifs. Après une période de sorties massives, l'argent de l'épargne privée européenne semble revenir lentement vers les produits financiers (y compris les actions). Aux États-Unis, en revanche, ce renversement ne se produit pas.

Les actions européennes sont moins chères que les actions américaines

Un autre facteur qui joue en faveur des marchés européens est la valorisation de nombreuses actions européennes, qui est en moyenne inférieure à celle des actions américaines. La raison de prix aussi bas réside dans les prévisions très négatives sur l'Europe faites par les marchés en 2022. Aujourd'hui, en revanche, malgré les grandes incertitudes qui subsistent, les perspectives de l'économie européenne se sont améliorées. Par conséquent, si les conditions favorables s'améliorent, les actions européennes ont une certaine marge de progression.

Attention aux facteurs d'incertitude persistants en Europe

Cependant, l'amélioration des prévisions pour l'économie européenne n'offre aucune garantie. Comme le souligne Jovene, après tout, la courbe des obligations est toujours inversée. Même Morgan Stanley souligne le risque que les bénéfices des entreprises soient inférieurs aux attentes plus tard dans l'année et que les prix du gaz augmentent à nouveau. En outre, ajoute Jovene, il est vrai que les chiffres de l'inflation ralentissent. Mais les attentes d'un ralentissement des politiques monétaires restrictives de la BCE pourraient être déçues.  

Lire aussi :

Investir en actions : que sont les actions d’une société ?

Annus horribilis pour les fonds en 2022 : lesquels ont le plus perdu ?

BCE : le relèvement des taux va se poursuivre

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS AUJOURD’HUI

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DE LA SEMAINE

26.01.2023 écris par WisdomTree

2023 : l’heure est venue de s’intéresser fortement aux titres value

Lire la suite

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DU MOIS

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DEPUIS TOUJOURS

22.07.2022 écris par WisdomTree

La demande presque illimitée en faveur d’un meilleur stockage d’énergie

Lire la suite

Regardez le classement