Marchés financiers/économie

La BCE baisse ses taux de 25 points de base : les conséquences pour les épargnants

Écris par MoneyController el 06.06.2024

La Banque centrale européenne annonce aujourd'hui des nouvelles importantes.

La BCE réduit ses taux d'intérêt

Comme indiqué dans le communiqué de presse de ce jour, le 6 juin 2024, « Le Conseil des gouverneurs a décidé d’abaisser les trois taux d’intérêt directeurs de la BCE de 25 points de base. En conséquence, les taux d’intérêt des opérations principales de refinancement, de la facilité de prêt marginal et de la facilité de dépôt seront réduits à respectivement 4,25 %, 4,50 % et 3,75 % à compter du 12 juin 2024 ».

Une réduction significative du taux d'inflation

La BCE a donc baissé ses taux d'intérêt de 0,25 %, comme la plupart des analystes s'y attendaient. Cela marque le début de la phase de baisse de la politique monétaire dans la zone euro également, après neuf mois au cours desquels les taux sont restés inchangés. Le communiqué de presse fait référence à l'évolution de l'inflation, qui a baissé de 2,5 % depuis septembre. Néanmoins, l'objectif de politique monétaire d'une inflation de 2 % reste à atteindre, un objectif qui pourrait être plus difficile à atteindre qu'on ne le pense.

Prévisions d'inflation et de croissance pour la zone euro

En effet, les projections d'Eurostat indiquent que l'inflation devrait s'établir à 2,5 % en 2024, tomber à 2,2 % en 2025 et passer sous la barre des 2 % (1,9 %) au plus tôt en 2026. Si l'on considère ensuite l'inflation « de base » ou « core », c'est-à-dire sans les biens énergétiques et les denrées alimentaires, le taux devrait être de 2,8 % en 2024, de 2,2 % en 2025, pour atteindre 2,0 % en 2026. Bonne nouvelle cependant, comme le précise également le communiqué, en termes de croissance économique : « La croissance économique devrait se redresser et s’établir à 0,9 % en 2024, 1,4 % en 2025 et 1,6 % en 2026 ».

Quelles conséquences pour les épargnants ? Le cas des hypothèques et des prêts

L'un des effets de cette décision sera la réduction des échéances des prêts hypothécaires à taux variable, puisque les taux de la BCE sont liés à l'Euribor. Comme le souligne Gino Pagliuca dans le « Corriere della Sera », la baisse des taux avait cependant déjà été en partie anticipée ces derniers jours et semaines. Outre les souscripteurs d'une hypothèque à taux variable (lit-on dans l'article de Pagliuca, qui rapporte quelques considérations de la Fédération des banques autonomes italiennes), les taux d'intérêt réduits bénéficieront également aux souscripteurs d'un prêt (pour l'achat, par exemple, d'une voiture ou d'un appareil électroménager).

Lire aussi :

L'inflation à nouveau un problème pour l'UE ?

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS AUJOURD’HUI

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DE LA SEMAINE

10.06.2024 écris par MoneyController

Résultats des élections européennes : quelles conséquences pour les investissements ?

Lire la suite

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DU MOIS

29.12.2023 écris par MoneyController

Si les taux baissent, quels sont les avantages pour les investisseurs en actions et en obligations ?

Lire la suite

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DEPUIS TOUJOURS

Regardez le classement