Épargne gérée

Planifier sa retraite : le PER et ses avantages

Écris par MoneyController el 22.04.2021

Grace à la nouvelle loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) l'État a introduit le PER (Plan Epargne Retraite) comme une alternative au PERP (Plan Epargne Retraite Populaire) (une bonne alternative de défiscalisation, envisager de prendre sa retraite n’est peut-être pas toujours ce qui motive forcément pour souscrire à ce plan).

 Le PER a été une très bonne surprise avec beaucoup d’atout :

1. La souplesse

La première nouveauté c’est que nous pouvons toucher la totalité de notre épargne dès qu’on part à la retraite au lieu de l’avoir en rente.

Une autre bonne nouvelle c’est qu’avec le PER nous pouvons accéder à notre épargne pour l’achat d’une résidence principale quand nous le voulons. Cette dernière flexibilité peut pousser davantage les jeunes à souscrire plus tôt à un PER. Le retrait d’argent est permis aussi dans le cas d’un accident grave comme chômage ou le décès d’un proche.

2. La transparence

 Il y a plus de clarté sur les frais de contrats, support, rentes, etc. C’est obligatoire d’informer l’épargnant chaque année si des changements surviennent.

Les banques ou instituts financiers portant le PER devront vous montrer les frais tarifaires avec la même grille, cela simplifiera la comparaison entre eux. 

Actuellement, avec les taux très bas, certains frais trop élevés peuvent impacter négativement les performances des titres financiers choisis et ainsi réduire à néant cet effort d'épargne.  

3. La rentabilité

Le PER vous oblige à prendre un peu plus de risques grâce à la « gestion pilotée à horizon » qui vous propose trois profils : prudent, équilibré et dynamique. Il faut expressément déclarer dans quel profil vous souhaitez configurer votre PEL, sinon par défaut il sera « équilibré », c’est-à-dire qu’au début votre épargne serra investie dans des titres plus risqués et, vers la retraite, dans des titres plus sécurisés.

Une autre point positive de cette « gestion pilotée à horizon » est que tous les 2 ans celle-ci est soumise à un rééquilibrage automatique. Dans les cas où des titres financiers ont chuté, le gérant devra en souscrire à d’autres afin de remonter la valeur.

Cette gestion sera encore plus avantageuse sur le long terme, comme le plan de retraite.

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS AUJOURD’HUI

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DE LA SEMAINE

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DU MOIS

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DEPUIS TOUJOURS

Regardez le classement