Banques et produits bancaires

De nouvelles offres bancaires pour les entrepreneurs

Écris par MoneyController el 19.04.2021

Les entrepreneurs individuels et les micros sociétés se disent très souvent mal traités par les banques. Ces dernières revoient leurs offres pour ce segment de clientèle lucratif qui a tendance à se tourner vers d’autres acteurs du marché.

Entre payer chaque mois pour avoir un compte courant, payer chaque mois pour avoir une carte bancaire sur laquelle ils utilisent très peu de fonctionnalités, s’adapter aux horaires souvent peu commodes des agences bancaires, les entrepreneurs ont beaucoup de reproches à faire aux banquiers traditionnels. 

Conscients de cette réalité, de nouveaux acteurs ont flairé le coup.

Selon l'Insee, cette population – micro-entrepreneurs, artisans, free-lances, libéraux, artisans et commerçants indépendants - est estimée à 4 millions de personnes en France en 2021. 

Via les néobanques et fintech, ces clients profitent d'une gestion courante facilitée grâce à une application ou un site Internet, et des outils très pratiques et adaptés à leur taille sont mis à leur disposition : un compte courant pro, une carte bancaire physique et parfois virtuelle, un certain nombre d'opérations de virement ou de prélèvement en zone euro leur sont proposés à des prix très attractifs.

Par contre, ces nouvelles offres pros comportent aussi plusieurs inconvénients : plus de conseiller dédié, mais un accès à une plateforme téléphonique et à un chat, et vous ne pourrez pas davantage gérer de dépôts d'espèces, obtenir un carnet de chèques ou faire une demande de crédit.

Conscientes de ces limites, les néobanques continuent d’étoffer leurs offres très rapidement. Leur capacité d’innovation semblant sans limite.

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS AUJOURD’HUI

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DE LA SEMAINE

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DU MOIS

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DEPUIS TOUJOURS

Regardez le classement