Épargne gérée

Un premier trimestre exceptionnel pour le Livret A

Écris par MoneyController el 26.04.2021

Le Livret A a enregistré son meilleur mois de mars en dix ans. Plus de 2,80 milliards d’euros ont été versés sur ce livret défiscalisé. Si on ajoute aussi la collecte de son frère le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) qui correspond à 870 millions d’euros, le gain enregistré pour les deux Livret est égal à 3,67 milliards d’euros.

Les données publiées par la Caisse de dépôt et consignations montrent que le premier trimètre 2021 a été vraiment exceptionnel pour le Livret A. Exactement 14,63 milliards d’euros ont été collectés par les deux livrets (11,98 sur le Livret A et 2,65 sur le LLDS).

Pour trouver trace d’un tel résultat 2013 où 16,05 milliards d’euro avaient été collecte dans les trois premiers mois.

Donc la Livret A et LDDS n’ont pas été beaucoup affectés par la crise économique. Depuis le premier confinement en mars 2020 environ 44 milliards ont été collectés sur le deux livrets, c’est-à-dire une moyenne de 3,4 milliards par mois.

En 2019 la moyenne était de 1,4 milliard et en 2018 de 1,1 milliards.

Pourquoi donc cette popularité, en sachant que le taux de rémunération a été abaissé à 0,50% ?

La première raison, la crise de la santé a pratiquement stoppé toute forme de dépenses de plaisir comme les sorties au restaurant, le théâtre, les voyages, etc....

La deuxième raison c’est que les incertitudes liées à la situation sanitaire favorisent les investissements sans risque et avec accès à la liquidité.

Que va-t-il se passer avec le déconfinement ?

Philippe Crevel, fondateur du Cercle de l’épargne estime que « à partir du mois de mai, par une diminution des versements ». Il continue en disant : « l’épargne sera réorientée vers des placements de plus long terme en parallèle à la normalisation de la situation » et « Comme lors des précédentes crises, l’épargne réglementée ne devrait pas revenir à son niveau d’avant-Covid, les ménages ayant tendance à augmenter leur épargne de précaution. La succession des crises, la montée des précarités et le vieillissement sont autant de facteurs qui contribuent à sa progression ».

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS AUJOURD’HUI

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DE LA SEMAINE

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DU MOIS

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DEPUIS TOUJOURS

Regardez le classement