Marchés financiers/économie

Pourquoi les français adorent le chéquier ?

Écris par MoneyController el 20.04.2021

La France est le pays dans l’Europe qui utilise le plus les chèques. Une étude montre qu’en Europe sept chèques sur dix sont signés par des Français. Dans plusieurs pays ce type de paiement n’existe même plus.

Même si le chèque est très populaire, le moyen de paiement préféré des Français est toujours la carte bancaire, suivent les espèces et en troisième place on retrouve le chèque (devant le prélèvement bancaire, ou le portefeuille virtuel PayPal). Ce n’est, quand même, pas mal comme classement.

Mais pourquoi les Français sont si attachés au chèque ?

Voici quelques éléments de réponse :

  • Des entreprises telles que TPE et PME rémunèrent encore leurs salariés via chèque
  • Dans certaines entreprises les primes sont payées par cheque
  • Certaines fois le chèque est le seul mode de payement accepté : frais scolaires et activités socioculturelles
  • Les professions libérales préfèrent être payées en espèce ou par chèque, de cette façon ils ne sont pas obligés d’avoir de terminaux de paiement et évitent les commissions bancaires
  • Bien sûr, le chéquier est gratuit

Va-t-il disparaitre ?

Plusieurs raisons nous conduisent à dire que ce type de payement devrait disparaître. En premier lieu, le chèque n’est pas écologique et toutes les nouvelles technologies permettent de payer par téléphone et avec carte sans contact.

Les banques aimeraient bien que le chéquier disparaisse car le coût qu’elles supportent est estimé à deux milliards et demi d’euros par an. Le chéquier est donné gratuitement lors de la création d’un compte en banque, mais sa fabrication et les encaissements manuels comportent des coûts.

Une autre raison très valide est que ce type de paiement n’est pas très sécurisé. On compte 450 millions d’euros de fraude pour les chèques l’an dernier.

Mais il est difficile de le faire disparaître du jour au lendemain. Encore trop de monde l’utilise couramment. Surtout les plus âgés qui ont du mal avec la technologie.

Chaque année, l’utilisation du chèque diminue de 4%. Si aucune date n'est pour l'heure fixée, les jours du chèque semblent comptés. Cela se fera peut-être assez naturellement avec les changements d’usages des individus.

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS AUJOURD’HUI

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DE LA SEMAINE

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DU MOIS

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DEPUIS TOUJOURS

Regardez le classement