Investissements

Vers une mutation des fonds en euros

Écris par MoneyController el 20.04.2021

Les assureurs doivent bientôt annoncer les taux de rendement de leurs fonds euros pour l’année 2020. Ceux-ci vont être à nouveau en baisse.

Beaucoup pourraient se situer en dessous du seuil symbolique des 1% par an. Rapportés à l’inflation et aux prélèvements fiscaux, ces fonds ne rapportent plus rien ou presque. Quand on sait que près de 80% de l'épargne investie par les Français en assurance vie est investie sur ces fonds.

La politique pratiquée depuis plusieurs années par la Banque centrale européenne tente de booster l'investissement dans l'économie réelle, grâce à des taux obligataires très bas, voire négatifs.

Afin de limiter les investissements dans ces fonds en euros, support où l'épargne est sécurisée à 100% et accessible à tout moment, un grand nombre d'assureurs ont mis en place différentes contraintes. Une tendance qui devrait s’accélérer en 2021.

Une grande majorité d'assureurs (Allianz, Generali, Groupama...) orientent les nouveaux versements de leurs épargnants vers des supports en unités de compte ne comportant aucune garantie du capital et par ailleurs soumis aux fluctuations des marchés financiers, contrairement aux fonds euros.

Tendance qui a le vent en poupe, mais encore adoptée que par une poignée d’assureurs aujourd’hui : fermer les fonds euros classiques au profit de fonds euros. Ces derniers accordent une garantie partielle et permettent d’investir dans des supports diversifiés dans une quête de meilleures perspectives de rendement.

Autre pratique lancée par Allianz France pour détourner les épargnants des fonds euros classiques : un nouveau fonds euro d'un genre nouveau a été lancé en septembre dernier comprenant une durée minimale de placement (pour fidéliser). Durant les cinq premières années, les intérêts ne sont pas versés et tout retrait avant cette échéance conduit à leur perte intégrale (sauf dans certains cas bien précis et détaillés dans le contrat tel le décès d’un conjoint ou le chômage de longue durée notamment par exemple). L'assureur cherche à récompenser l'épargnant fidèle avec une bonification minimum sur son épargne.

Nous le remarquons bien ici, la galaxie des fonds en euros ne fait que muter…

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS AUJOURD’HUI

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DE LA SEMAINE

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DU MOIS

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DEPUIS TOUJOURS

Regardez le classement