Assurance Vie

Les avantages de l’assurance-vie pour les trentenaires et quadragénaires

Écris par MoneyController el 23.04.2021

L’assurance-vie est un produit d'épargne et de placement parfois sous-estimée surtout par les trentenaires et quadragénaires.

Dans cet article nous allons lister les avantages de l’assurance-vie mais aussi évoquer les différences qu'il peut y avoir avec le PEA (plan épargne en actions) et le PER (plan épargne retraite).

Le premier avantage c’est la liberté fiscale

Payer moins d’impôts sur les capitaux c’est une opportunité énorme surtout quand on a entre 30 et 40 ans, la tranche d’âge où se construit le patrimoine.

L’assurance-vie offre une liberté fiscale : les capitaux gérés par ce produit sont soumis à une fiscalité avantageuse. Un élément non négligeable quand on est jeune et que l’on souhaite se constituer un patrimoine. Sauf en cas de rachat de son assurance-vie, les choix faits à l’intérieur du contrat sont neutres fiscalement.

Le deuxième avantage c’est la souplesse en termes de supports proposés

Vous pouvez choisir plus librement vos investissements. Selon votre situation personnelle vous pouvez choisir et prendre plus ou moins de risques dans vos placements. Vous pouvez aussi diversifier vos placements sur diffèrent marchés financiers ou immobiliers.

Le PEA est différent. Notamment parce que celui-ci implique des investissements sur des fonds ou titres dans une société.

Le troisième avantage c’est la disponibilité de l’investissement

Contrairement au PER, l’épargne n’est pas bloquée. Le PER est très populaire quand il s’agit de cotiser pour la retraite mais le retrait de l’argent n’est pas disponible sauf pour des cas très particuliers comme, l’achat d’une maison principale, le décès d’un conjoint, le surendettement ou l’expiration du chômage.

Dans le contrat d’assurance-vie vous pouvez récupérer vos investissements partiellement ou totalement. Si vous retirez pendant les 8 premières années, les intérêts seront alors imposés. Au-delà, les gains ne seront plus imposés si vous « cassez » votre assurance de vie.

En cas de problèmes majeurs vous pouvez récupérer votre épargne sans aucune imposition.

À 30 ou 40 ans, si l’on fait face à une mauvaise situation financière ou que l’on souhaite tout simplement changer de vie ou d’orientation professionnelle, on peut avoir besoin de faire appel à son épargne. En d’autres termes, cette dernière doit être suffisamment liquide. 

L’assurance de vie est un contrat à long terme. Il faudra donc y dédier de l’attention et du temps et étudier les supports disponibles, les frais, les garanties etc.

Vous pouvez choisir un contrat qui se base sur votre situation patrimoniale, vos objectifs et aussi le risque que vous êtes prêt à prendre vis-à-vis du régime fiscal avec votre conseiller.

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS AUJOURD’HUI

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DE LA SEMAINE

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DU MOIS

LES ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS DEPUIS TOUJOURS

Regardez le classement