ADP - Aéroports de Paris SA: Un 1er trimestre 2021 marqué par la poursuite de la pandémie de Covid-19

[X]

Un 1er trimestre 2021 marqué par la poursuite de la pandémie de Covid-19

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2021 [1]
Chiffre d'affaires consolidé du Groupe ADP

- Trafic du Groupe ADP [2][3]:baisse de - 60,2 % [4]au 1er trimestre 2021 par rapport au 1er trimestre 2020, à 24,9 millions de passagers, soit 33,2 % du niveau du trafic groupe du 1er trimestre 2019 ;
- Trafic de Paris Aéroport (Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly) : - 75,1 % au 1er trimestre 2021 par rapport au 1er trimestre 2020, à 4,7 millions de passagers, soit 19,7 % du niveau du trafic Paris Aéroport du 1er trimestre 2019 ;
-Chiffre d'affaires consolidéen baisse de - 48,0 % au 1er trimestre 2021 par rapport au 1er trimestre 2020 à 474 millions d'euros, du fait d'un impact important de la pandémie de Covid-19 sur le chiffre d'affaires des activités aéronautiques et commerciales à Paris et ceux de TAV Airports et d'Airport International Group (AIG) à l'international. Le chiffre d'affaires par passager [5]des boutiques côté pistes est en hausse de 31 %, à 26,1 €. Le chiffre d'affaires de l'immobilier montre une certaine résilience tandis que celui des autres activités est en hausse du fait de la bonne performance d'Hub One.

Évolution du chiffre d'affaires consolidé du 1er trimestre de l'année 2021 par rapport à celui du 1er trimestre 2020

(en millions d'euros - sauf indications contraires) 3M 2021 3M 2020 2021/2020
Chiffre d'affaires 474 911 - 48,0 %
Activités aéronautiques 179 376 - 52,5 %
Commerces et services 135 297 - 54,5 %
dont Société de Distribution Aéroportuaire 41 133 - 69,4 %
dont Relay@ADP 3 15 - 78,3 %
Immobilier 83 83 + 0,2 %
International et développements aéroportuaires 88 182 - 51,8 %
dont TAV Airports 60 118 - 49,4 %
dont AIG 19 45 - 57,3 %
Autres activités 41 35 + 17,0 %
Eliminations inter-segments - 52 - 61 - 15,3 %

Augustin de Romanet, Président-directeur général, a déclaré :
« Au cours des 3 premiers mois de l'année 2021, le trafic du Groupe ADP a baissé de 60,2 % par rapport au 1er trimestre 2020, avec un total de 24,9 millions de passagers. Sur la même période, le trafic de Paris Aéroport a baissé de 75,1 %, avec 4,7 millions de passagers transportés. La crise liée à la pandémie de Covid-19 continue d'affecter le transport aérien et de peser sur la reprise du trafic. L'ensemble des activités du groupe a été fortement impacté au 1er trimestre 2021 et le chiffre d'affaires consolidé a baissé de 48,0 % sur les trois premiers mois de 2021, à 474 millions d'euros. Néanmoins, la forte hausse du CA/Pax, de presque 31 % comparé au 1er trimestre 2020, à 26,1 euros, confirme la solidité du modèle d'affaires des commerces sur les plates-formes franciliennes. Le groupe poursuit ses efforts visant à stabiliser sa situation financière en pilotant minutieusement ses charges et en faisant preuve d'agilité et de flexibilité dans la gestion de ses infrastructures. Par ailleurs, le Groupe ADP conserve une trésorerie solide lui assurant un niveau de liquidité satisfaisant. Le groupe confirme ses hypothèses de trafic et ses prévisions et anticipe un retour au niveau de trafic de 2019 à Paris entre 2024 et 2027. Dans ce contexte, l'objectif d'un ratio dette financière nette [6]/ EBITDA [7] de 6x à 7x d'ici fin 2022 est maintenu.»

[1]Ce document est établi volontairement par Aéroports de Paris. Voir l'article 10 de la position-recommandation de l'AMF - Guide de l'information périodique des sociétés cotées- (DOC-2016-05).
[2] Trafic du groupe @100%. Le trafic du groupe @100% intègre le trafic des aéroports de Delhi International Airport Limited (DIAL), Hyderabad International Airport Limited (GHIAL) et Mactan-Cebu International Airport à compter du 1er janvier 2019. Pour plus de détails sur les prises de participation dans la société GMR Airports, voir les communiqués de presse des 20 et 26 février 2020, et du 7 juillet 2020).
[3] Hors l'effet périmètre favorable de l'intégration du trafic des aéroports de GMR Airports, qui ne figuraient pas dans le groupe en janvier et février 2020, la baisse du trafic groupe serait de - 70,6 %.
[4] Sauf indication contraire, les pourcentages et variations mentionnés dans l'ensemble du communiqué comparent les données sur les 3 premiers mois de l'année 2021 aux données équivalentes de l'exercice 2020.
[5] Chiffre d'affaires des boutiques côté pistes divisé par le nombre de passagers au départ (CA/Pax).
[6]Dette brute diminuée des dérivés actifs de couverture de juste valeur, de la trésorerie et équivalents de trésorerie et des liquidités soumises à restriction.
[7]Chiffre d'affaires et autres produits ordinaires diminués des achats et charges courantes opérationnelles hors amortissements/dépréciations d'actifs corporels / incorporels.

Disclaimer

ADP - Aéroports de Paris SA a publié ce contenu, le 28 avril 2021, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées. Diffusé par Public le 28 avril 2021 05:40:27 UTC.

MoneyController vous propose également